Barbara Felx-Leduc

Avocate

450 670-3656, poste 288 bfleduc@fodago.ca

À propos

Me Barbara Felx-Leduc s’est jointe au cabinet en avril 2019 à titre d’avocate dans l’équipe de Litige civil et commercial. Elle travaille en collaboration avec les autres membres de ce service et du bureau dans les divers mandats qui lui sont confiés. Me Felx-Leduc est titulaire d’une Licence en droit civil, ainsi qu’un Juris Doctor de l’Université d’Ottawa. Elle a pratiqué durant plus de deux années au sein d’un cabinet privé axé sur l’accessibilité à la justice où elle exerçait principalement en droit familial et civil.

Forte de ses expériences, elle a pu acquérir une aisance à s’exprimer devant le Tribunal pour défendre les intérêts de ses clients. Elle a également eu l’opportunité de traiter plusieurs types de dossiers en droit civil qui l’ont passionnée. Par leur nature, chacun de ces cas a mis quotidiennement à l’épreuve sa faculté d’analyse et d’oratrice. Étant consciente que la pratique du droit est un défi au quotidien, Me Felx-Leduc est prête et apte à relever ces défis dans un milieu où il faut sans cesse innover et se démarquer.

Poser de petits gestes concrets dans une perspective d’aider la collectivité fait partie intégrante de la personnalité de Me Felx-Leduc. En effet, elle participe à titre d’avocate bénévole à des cliniques juridiques et auprès d’un organisme voué à promouvoir l’accessibilité à la justice par le biais de consultations juridiques ou de formations juridiques gratuites.

Associations
professionnelles

  • Barreau du Québec – 2016
  • Association des avocats en droit de la famille du Québec – 2017
  • Association du jeune Barreau de Montréal

Implications

  • Juriste bénévole chez Éducaloi – 2016 à ce jour
  • Avocate bénévole à la Clinique juridique du Mile-end – 2016 à ce jour

Formation

  • Licence en droit civil (LL.L) – Université d’Ottawa – 2013
  • Juris Doctor (J.D.) – Université d’Ottawa – 2014
  • Diplôme d’études supérieure spécialisées du 2e cycle en droit et politiques de la santé (D.E.S.S.) – Université de Sherbrooke – 2018

L’HUMAIN
DERRIÈRE LE
PROFESSIONNEL